Alcibiade – Rémi Farnos

Alcibiade, c’est le prénom d’un jeune garçon qui souhaite connaître son destin. Il décide alors de partir pour un long et périlleux voyage  dans le but de rencontrer Le Vieux Sage au savoir prophétique, de l’autre côté du monde. Pour y parvenir, Alcibiade devra surmonter de nombreux obstacles, que cela soit seul ou aidé par des compagnons de route. Son voyage durera des années et des années. Et ces mêmes années contribueront à créer la légende d’Alcibiade ; celui que rien ne peut arrêter et qui a libéré le monde de certaines craintes…

Cette bande dessinée, signée par Rémi Farnos à la Joie de lire, est un petit objet tout en finesse et en philosophie. Le format et l’utilisation graphique et esthétique de la page en charmeront plus d’un, et son propos pousse le lecteur à s’interroger sur la capacité de chacun à choisir sa propre destinée. La mise en page est maligne et très soignée. Une fable mythologique tout à fait charmante !

Alcibiade - Rémi Farnos

Alcibiade
Rémi Farnos
Ed. La Joie de lire – Août 2015
10 €

alcibiade-Remi Farnos

Alcibiade - Remi Farnos

 

 

Tant que nous sommes vivants – Anne-Laure Bondoux

Dans une ville où tout a été dévasté, où règne la faim et l’angoisse, il ne subsiste que l’Usine, dernier maillon qui assure la survie des habitants. Bo et Hama se rencontrent à l’Usine ; elle est ouvrière de jour, lui de nuit, sur le même poste. Tous deux s’aiment d’un amour fou. Mais un désastre survient à l’Usine, laissant les hommes dans la misère. Les deux amants doivent alors fuir pour trouver un autre moyen de subsistance. Commence alors pour eux un fabuleux périple initiatique vers des territoires inconnus à la recherche de leur place dans ce monde…

Anne-Laure Bondoux dépeint des décors en ombres chinoises où évoluent des personnalités fortes qui sont chacune en quête de soi. Avec son écriture limpide, elle décrit brillamment des mondes très différents où chacun se construit. Le lecteur suit le périple des personnages et les chemins croisés. Si l’on peut apporter un bémol à ce roman, c’est la tentative de fantastique où l’auteur s’est aventurée : sans originalité, ni intérêt dans la narration, même si elle essaie de rattraper cette tentative à la fin du récit. Le lecteur se régalera tout de même dans cette quête initiatique dense.

Tant que nous sommes vivants
Anne-Laure Bondoux
Gallimard Jeunesse – Septembre 2014
17 €

 

Et on en profite pour une petite sélection Anne-Laure Bondoux :

Capture d’écran 2014-10-13 à 21.06.43