L’Ours qui n’était pas là – Oren Lavie et Wolf Erlbruch

Les éditions de La joie de lire nous propose ici un bel album philosophique pour grands, où toute la question est de savoir comment devenir soi…

L’ours qui n’était pas là est né, puis il est devenu ours. Mais savoir que l’on est Ours ne suffit pas à savoir qui l’on est. Alors, au fil de ses rencontres et de ses pérégrinations, il va apprendre à se connaître pour pouvoir enfin se reconnaître…

Cet album, qui est loin d’être évident par sa thématique et le traitement que ses auteurs en ont fait, est pourtant une mine quasi-inépuisable de réflexions (sans parler de son esthétique, qui est un véritable ravissement !). Entre douceur, pensées constructives et positives, questionnements sur le bonheur et l’acceptation de soi, il entraîne le lecteur à s’envisager avec tendresse ; à se juger non pas pour ce qu’il voudrait être ou obtenir, mais bel et bien pour ce qu’il est et possède déjà.

Le bonheur est à portée de main. Il suffit juste d’ouvrir la main… Alors portons hauts les cœurs !

L'ours qui n'était pas là - Oren Lavie et Wolf Erlbruch

L’Ours qui n’était pas là
Oren Lavie et Wolf Erlbruch
La Joie de Lire – Octobre 2015
16,90 €

L'ours qui n'était pas là Lavie et Erlbruch

Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers – Benjamin Alire Saenz

Ari est un adolescent en colère, solitaire et silencieux, qui ne sait pas nager. Dante, lui, est un garçon expansif, fils unique, qui va apprendre à nager à Ari.  Ils nouent une profonde amitié, une de ces relations qui changent la vie à jamais. Leurs histoires personnelles se nouent. Dans la famille d’Ari, il y a de lourds secrets : son frère en prison, les souvenirs de guerre au Vietnam de son père… Dante, bien dans sa peau, apprend peu à peu à accepter son homosexualité naissante.
La narration par Ari, l’écorché, rend encore plus captivante la lecture de cette quête d’identité.
Il faut noter la grande présence des parents dans ce texte, chose finalement peu habituelle en littérature ado, qui interviennent de façon très positive avec leurs paradoxes et leurs failles.
A découvrir !
Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers - Benjamin Alire Saenz
Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers
Benjamin Alire Saenz
Rocket jeunesse – Juin 2015
17,90 €
Aristote et Dante découvrent les secrets de l'univers - Benjamin Alire Saenz

Afterworlds – Scott Westerfeld

Où l’on croise une jeune auteur qui a écrit un best-seller en 30 jours et son héroïne qui, au cours d’un attentat, se découvre psychopompe. « L’Une l’écrit, l’autre le vit » et le décor est planté !

Le récit alterne donc entre Darcy Patel, dix-huit ans, qui a mis l’université entre parenthèses après avoir signé un contrat pour publier son premier roman, Afterworlds, et l’histoire de Lizzie son héroïne, une ado qui échappe de justesse à une attaque terroriste en simulant la mort. Tandis que Darcy écrit et plonge dans l’effervescence de la scène littéraire new-yorkaise, Lizzie passe de notre monde à un monde intermédiaire, un lieu entre la vie et la mort, où elle va dénouer les secrets de son passé… et rencontrer le garçon de ses rêves.

Scott Westerfeld signe ici un roman qui part à 100 à l’heure et qui accroche à fond le lecteur dans les premiers chapitres. Le passage de la première soirée de Darcy dans le monde des auteurs de littérature young adults est savoureux pour les lecteurs de romans young adults justement ! Dommage qu’il soit si long, le roman n’aurait été que meilleur avec quelques coupes. Un bon roman pour l’été !

Afterworlds - Scott Westerfeld

Afterworlds
Scott Westerfeld
Pocket Jeunesse – Mars 2015
18,90 €

Afterworlds - Scott Westerfeld

L’ombre de chacun – Mélanie Rutten

C’est l’histoire… d’un Cerf inquiet, d’un petit Lapin qui veut grandir, d’un Soldat en guerre, d’un Chat qui fait toujours le même rêve, d’un Livre qui veut tout savoir et d’une Ombre. Mais c’est avant tout l’histoire de l’enfance, des enfances.

Il est des livres avec lesquels on grandit, l’Ombre de chacun est de ceux-là. Avec des mots toujours très justes, Mélanie Rutten sait parler de la grande question qui accompagne l’enfance : grandir. Les sentiments, la peur, l’amour, l’amitié, sont traités avec élégance et profondeur. Les rencontres sont magistralement orchestrées dans un univers céleste et chaque personnalité est dépeinte subtilement. Le lecteur sentira résonner son propre vécu. Il sortira de la lecture bouleversé avec la seule envie de relire ce livre brillant en suivant.

Mélanie Rutten signe un chef d’œuvre de littérature de jeunesse, elle excelle dans son art où rares sont les auteurs capables d’atteindre un tel niveau tant à l’écriture qu’à l’illustration. Un bijou.

L’ombre de chacun
Mélanie Rutten
MeMo – septembre 2013
17 €

Capture d’écran 2013-09-30 à 22.49.21

Enregistrer