Génération K (tome 1) – Marine Carteron

C’est avec impatience et appréhension que j’ai commencé la lecture de cette nouvelle trilogie de Marine Carteron… Génération K serait-il à la hauteur des Autodafeurs ?

Kassandra, Mina et Georges ont grandi dans des milieux où tout les oppose. Kassandra, fille de riche aristocrate suisse, est en pleine rébellion sur fond de heavy metal. Mina, fille de l’employée de maison de la famille de Kassandra, est douce et en quête de son origine paternelle. Georges, orphelin élevé dans un monastère, est un dur à cuire incarcéré au début de cette histoire. Trois destinées qui se retrouvent mêlées avec des dons surnaturels et par des liens de sang…  Le récit nous emmène dans les bas-fonds de Naples, dénonce des manipulations génétiques, s’inquiète d’une mystérieuse épidémie. Marine Carteron campe un décor et des personnages qui tiennent à nouveau le lecteur en haleine. Le public sera un peu plus âgé que pour les Autodafeurs.

Un bon tome 1 d’heroic fantasy dans l’excellente collection Epik du Rouergue. Vivement le tome 2 !

generation-k-tome-1-marine-carteron

Génération K (tome 1)
Marine Carteron
Edition du Rouergue, cell. Epic – Septembre 2016
14 €
9782812611087

Publicités

Les enquêtes d’Hermès T.1 Le Mystère Dédale – Richard Normandon

L’architecte du plus célèbre labyrinthe de tous les temps est retrouvé mort en bas d’une falaise, le corps recouvert d’une fine pellicule d’or… Tout laisse à penser que, paniqué, il aurait perdu l’équilibre et se serait lui-même jeté dans le vide. A qui tentait-il d’échapper ? Et qui pouvait bien vouloir sa mort ? Hermès, le plus malin de tous les dieux, décide de mener l’enquête, et va très vite s’apercevoir que Dédale avait de nombreux ennemis. Entre trahison, jalousie et pouvoir, le dieu aux pieds ailés va devoir démêler le vrai du faux pour retrouver le coupable… Et vous, parviendrez-vous à trouver l’assassin ?

Ce roman – premier d’une série que l’on espère longue – est un pur plaisir de lecture ! Entre humour, suspens et mythologie, Richard Normandon propose à ses lecteurs une investigation palpitante ; un voyage mythique entre la Grèce, l’Italie et l’Afrique du nord ; un nouveau regard sur les dieux grecs, que l’on découvre dans leur intimité et leur psychologie. Une superbe idée et une mise en œuvre géniale ! Vivement le tome 2 !!!

Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)
Ce document a été créé et certifié chez IGS-CP, Charente (16)

Les enquêtes d’Hermès T1, Le mystère de Dédale
Richard Normandon
Gallimard jeunesse – Mars 2006
10 €

Les enquêtes d'Hermès T1

Dans le baba ! – Edouard Manceau

Oui, un Edouard Manceau pour la rentrée !

Bobby, avec sa couronne, joue au roi. Il traite ses amis en sujets, ce qui ne leur plaît guère. A un moment de l’aventure, il se retrouve coincé dans un arbre, ses amis en profitent pour se carapater ! Bobby passe la nuit dans l’arbre avec une angoisse croissante. Il est soulagé quand Hibou vient enfin l’aider, au point d’en oublier sa couronne. Bobby se fait avoir car Hibou récupère la couronne et devient roi à son tour. Dans le baba !

Un joli pied de nez qui fera réfléchir les plus petits sur les notions de pouvoir et d’amitié. Edouard Manceau maîtrise comme toujours la narration pour les tout-petits avec un message efficace et universel.

Dans le baba ! Edouard ManceauDans le baba !
Edouard Manceau
Albin Michel – Septembre 2015
12,50 €

Dans le baba ! Edouard Manceau

 

Le tatoueur du ciel – Hubert Ben Kemoun et David Sala

Casterman a eu la bonne idée de ressortir ce conte avec le portrait du personnage central en couverture.

Il était une fois… un jeune fils de sultan, orgueilleux et enivré par sa puissance, qui souhaitait que le ciel lui obéisse.
Un jour de s’était pas même écoulé que, par la menace et la destruction, il obtenait ce qu’il désirait ; chasser les nuages, éliminer les oiseaux, tatouer le ciel d’un immense arc-en-ciel. Son bonheur n’avait d’égal que la tristesse de son premier ministre, forcé d’obéir aux ordres pour ne pas perdre la vie, et la dévastation du royaume où nul n’avait plus de toit et de vêtements à cause des exigences de l’enfant-roi.
Alors que l’enfant s’extasiait devant son œuvre de désolation, le père, sultan et souverain, rentra. Il vit ce qu’avait fait son fils, et il su lire dans ses yeux la fierté qu’il en retirait. Alors, sans s’énerver, le père dit au fils que si un jour il souhaitait gouverner, quand bien même le ciel, il devrait avant tout réparer tout ce qui avait été détruit par sa faute. Il devrait être de toutes les reconstructions, de tous les chantiers.
Le royaume fut reconstruit, plus beau encore qu’il ne l’avait jamais été. Mais cela prit beaucoup, beaucoup de temps. Des années, des dizaines d’années. Le petit sultan était devenu un vieillard, et pourtant, il n’avait toujours pas fini de découdre les tissus de son arc-en-ciel, tatouage du ciel. Mais, souriant et comme apaisé, il semblait avoir compris une grande leçon de vie : détruire est une chose aisée et rapide, mais réparer et reconstruire demande bien plus de temps et d’investissement.

Ce conte à la trame traditionnelle, dans le sens où le lecteur y reconnaît une cruauté intrinsèque à ce genre littéraire mettant en exergue la morale finale, est d’une grande précision. La justesse de ton et la finesse de l’illustration (respectivement d’Hubert Ben Kemoun et David Sala), sans palabres ni fioritures, servent d’autant mieux à un sentiment de justice une fois le conte terminé.
Excellent album pour amener le jeune lecteur ou l’auditeur à une réflexion sur les caprices et les conséquences de ses actes.

Le tatoueur du ciel
Hubert Ben Kemoun et David Sala
Casterman – Janvier 2015
13,95 €

Capture d’écran 2015-03-03 à 22.18.31