Petit Pois – Davide Cali et Sébastien Mourrain

A sa naissance, Petit Pois n’est pas plus grand… qu’un petit pois ! On le baigne dans un bol, son berceau est une boite d’allumettes, ses chaussures appartiennent à des poupées… Mais rien n’empêche Petit Pois de grandir (à son échelle) et de s’épanouir. Son univers est aussi vaste que son imagination, et rien ne l’arrête. Rien, sauf peut-être sa première confrontation à la société… L’école n’est pas un terrain pour lui. Tout y est démesurément grand ; il n’a plus de repères, plus de plaisir. Petit Pois se noie dans le moule qu’on lui impose. Que va-t-il devenir ?… Sans vous raconter la fin de cette histoire, je peux vous assurer que Petit Pois s’en sortira très bien, car rien n’arrête les esprits libres comme le sien.

Cette jolie histoire, illustrée par les traits délicats de Sébastien Mourrain, est une douce manière de nous parler des enfants qui ne se sentent pas à l’aise à l’école, qui ne rentrent pas dans le cadre de la normalité que la société aimerait les voir adopter. Cette belle histoire explique à ces enfants (et à leurs parents !) que ça n’est pas grave de ne pas ressembler aux autres. On voit bien ici que ce n’est pas Petit Pois qui a un problème – lui qui est de nature si heureuse et débrouillarde ! – : c’est l’école qui n’est pas faite pour l’accueillir, l’accepter et l’apprécier à sa juste valeur. Cela étant, ça ne l’empêchera pas de devenir un adulte épanoui, qui trouve sa place dans notre monde et surtout, c’est bien le plus important, un équilibre dans sa vie. Lorsque l’on sait ce que l’on désire, il est plus facile d’affirmer qui nous sommes. Rester soi est le plus beau cadeau que l’on puisse se faire pour être sûr de vivre ses plaisirs et sa vie comme on le souhaite.

Petit Pois
Davide Cali & Sébastien Mourrain
Actes sud junior – Février 2017
9782330075590
13,50 €

Frida -Sébastien Perez et Benjamin Lacombe.

Pour leur dernière collaboration, Sébastien Perez et Benjamin Lacombe nous parlent de l’un des plus grands symboles de l’art mexicain ; Frida Kahlo.

Par le biais de leurs arts respectifs, les auteurs nous entraînent dans l’œuvre et l’âme de cette grande artiste, nous dévoilant des extraits de sa correspondance, ainsi que les thématiques qui lui étaient chères ; comme l’amour, le corps, la mort.

Sébastien Perez et Benjamin Lacombe nous offrent ici un hommage poignant pour une femme hors-du-commun, pour une artiste troublante et meurtrie ; monument d’humanité. Je vous ai parlé d’un hommage ?… Je pensais une ode.

frida-sebastien-perez-et-benjamin-lacombe

Frida
Sébastien Perez et Benjamin Lacombe
Albin Michel – Novembre 2016
25 €
9782226392367

Afficher l'image d'origine

Enregistrer

Le peintre – NASHIKI Kaho et DEKUNE Iku

Une douce histoire où l’on suit Shinya à travers sa peinture. Shinya ne peint pas de tableaux, il peint des murs, il est peintre en bâtiments. Son père, lui, peignait des tableaux. Shinya fait un double apprentissage, celui de la vie, sur les traces d’un père qu’il n’a pas connu, et celui des couleurs, dont la palette infinie exprime la gamme tout aussi complexe des sentiments.
Sur le bateau qui le mène à la recherche de la tombe de son père, une mystérieuse inconnue lui remet le pinceau de celui-ci, qui était peintre lui aussi. Un jour,
il devra l’utiliser pour peindre ce bateau en blanc. Mais pas de n’importe quel blanc… du blanc d’Utrillo.
Tout au long de sa vie, ce pinceau inspirera Shinya dans sa quête du coloris juste, celui qui rendra les gens heureux.

Un long récit touchant sur la peinture et les couleurs. Les illustrations font découvrir un Japon onirique, bien loin des mangas stéréotypés… Aussi, les personnages ont souvent la tête inclinée, ce qu’il les rend encore plus touchants dans leur sensibilité.

Le peintre
NASHIKI Kaho et DEKUNE Iku
Nobi Nobi – Février 2014
13,50 €

Capture d’écran 2014-03-03 à 22.01.46