Sally Jones – Jakob Wegelius

Sally Jones est une gorille et elle n’a qu’un nom, Sally Jones. Personne ne l’appelle Sally. Elle est un singe anthropoïde qui a appris la manière dont les hommes réfléchissent, elle comprend ce qu’ils disent. Elle a été initiée à lire, écrire, voler, trahir… Elle est le compagnon d’Henri Koskela qu’elle surnomme le Chef. Ils naviguent ensemble sur le Hudson sur lequel elle est la mécanicienne. Tout était parfait, jusqu’au jour où, en rade à Lisbonne, ils rencontrent Alphonse Morro. Sally Jones et le Chef se retrouvent embarqués dans une sale affaire où Koskela se fera accuser de meurtre et emprisonner. Commence alors l’enquête de Sally Jones, qui l’entraînera du quartier d’Afalma aux lointaines contrées de l’Inde, afin de prouver l’innocence du Chef.

Voici un grand roman d’aventure, plein de rebondissements et d’émotions, de ceux que le lecteur ne peut pas lâcher. Il sera séduit par la douce chanteuse de fado Ana et par le luthier signore Fidardo, voyagera jusqu’au palais du maharadja de Bhapur, se méfiera des yeux glacials du commissaire Garreta. Tout est soigné dans ce livre de plus de 500 pages, l’intrigue digne de la reine des romans policiers, les illustrations qui ne sont pas sans rappeler l’univers d’Anthony Browne, ou encore la traduction par des expertes en suédois et en français. Il est de ces textes qui touchent tous les lecteurs, tels que Tobie Lolness ou Méto. Un roman à glisser d’urgence entre toutes les mains.

Sally Jones - Jakob Wegelius - Th Magnier

Sally Jones
Jakob Wegelius
Traduction : Agneta Segol et Marianne – Segol-Samoy
Ed. Thierry Magnier – Juin 2016
16,90 €
978236479139

Enregistrer

Le miel des trois compères – Richard Marnier et Gaëtan Dorémus

Un petit livre surprenant où il est question d’un rayon de miel et de trois compères : le loup, le renard et l’ours. Il y a aussi parfois des abeilles… Chaque double-page raconte une petite histoire, une blague, avec des chutes plus drôles les unes que les autres ! Chacun y va de sa ruse pour se régaler de miel.

Voilà une sorte d’Exercices de style à la Queneau avec une plume impertinente et des illustrations très graphiques, que l’on voudra rapidement mettre en scène avec des intermèdes musicaux ! On a testé avec une guitare, fous rires assurés !

Le miel et les trois compères
Richard Marnier et Gaëtan Dorémus
Le Rouergue – Octobre 2014
13,50 €

Capture d’écran 2014-10-15 à 23.34.28

Le passage du diable – Anne Fine

Angleterre, vers la fin du XIXe siècle. Depuis son plus jeune âge, la mère de Daniel Cunningham le tient enfermé, alité sous prétexte d’une maladie grave. La vie s’écoule lentement, entre des lectures et des jeux autour d’une magnifique maison de poupées, reproduction du manoir dans lequel la mère a passé son enfance. Un jour, les voisins montent une action, et Daniel est récupéré par un médecin : il n’est pas malade, et s’épanouit même en compagnie des filles du docteur, au sein d’une famille aimante qui l’accueille sans restrictions.
Daniel oublierait presque sa mère, internée dans un hôpital psychiatrique, jusqu’au jour de sa première visite. Quasiment sous ses yeux, sa mère se suicide. Extrêmement marqué, Daniel ne veut plus rien savoir de sa famille. Le médecin mène malgré tout l’enquête et découvre un oncle au jeune garçon, un ancien capitaine de la marine marchande. Pas vraiment convaincu, Daniel s’apprête à aller passer quelque temps chez ce parent, exactement au manoir de la maison de poupées…

Anne Fine offre encore une remarquable roman sur fonds de secret de famille. La maison étrange et effrayante est un personnage à part entière. On la découvre miniature, parfaite réplique de celle où la mère du héros a passé son enfance. Ambiance ambiguë qui tient le lecteur en haleine jusqu’au bout…

Le passage du diable
Anne Fine
Ecole des loisirs – Février 2014
17,50 €

Capture d’écran 2014-03-02 à 22.43.13