Et si c’était lui ? – Jean-Loup Felicioli

Dans un décor enneigé, Chloé et son chien Zorro découvrent, en allant au parc, un vieux monsieur endormi sous une couverture bleue. Les parents de Chloé appellent aussitôt une ambulance pour le conduire à l’hôpital. La fillette pense avoir rencontré le Père Noël…

Un très beau premier album de Jean-Loup Felicioli (films d’animation Une vie de chat et Phantom Boy) qui parle de solidarité, de sans abris, de sentiments, de Noël. Bien des valeurs à remettre au cœur de cette période de l’année particulière.

Et si c’était lui ?
Jean-Loup Felicioli
Editions Syros – Octobre 2018
9782748525885
15,95 €
Dès 5 ans
Publicités

Le Trésor du lac des trois chats – Mathis.

Les vacances d’été commencent enfin ! Et si, pour certains, c’est le temps des grasses matinées et du farniente, Alex, lui, compte bien profiter de chaque minute pour explorer la nature autour de chez lui. C’est lors de l’une de ses expéditions dans la forêt qu’il trouve une vieille cabane abandonnée où vivait un marginal connu de tous dans le village, mais qui, depuis peu, ne donne plus signe de vie à personne. Là, sur le plancher vermoulu et dans une boîte à peine dissimulée ; une carte datant du Moyen-Age, menant à un trésor…

Tous ces mystères attisent la curiosité d’Alex et, accompagné de ses amis et de sa sœur, il entreprend de retrouver le trésor et, du même coup, le vagabond. Mais si leurs recherches avancent à pas de géants, les choses ne vont pas vraiment se dérouler comme prévu…

Un rythme soutenu, un brin de magie, une bonne dose de mystère et une sacrée enquête ; rien de mieux pour prolonger l’été et les vacances de quelques heures !

Le tresor du lac et les trois chats - Mathis

Le Trésor du lac des trois chats
Mathis
7,20 €
Thierry Magnier – mars 2016
9782364748392

 

L’Histoire sans fin

Bastian est un garçon de 10 ans mal dans sa peau. Bouc émissaire à l’école à cause de sa timidité, de son sur-poids et de ses lunettes, il ne se sent pas mieux compris à la maison, où son père noie son chagrin d’avoir perdu sa femme dans le silence et le travail. Bastian se sent seul et éprouve un besoin viscéral de s’évader de cette vie. Il rentre dans une librairie où il aperçoit un vieil homme misanthrope et désagréable qui lit un ouvrage dont la couverture en cuir est particulièrement attirante. Pendant que le vieux libraire a le dos tourné, Bastian lui vole le livre et s’en va en courant s’enfermer dans le grenier de son école. Il commence alors à lire et à découvrir une merveilleuse histoire à propos d’un pays fantastique, dirigé par une petite impératrice qui se meurt. Avec sa disparition, c’est tout l’univers sur lequel elle règne qui serait plongé dans le néant. Débute alors une grande aventure pour le personnage héroïque Atreyu, auquel Bastian aimerait tellement ressembler. Cependant, plus les pages passent, plus l’histoire avance, et plus des choses étranges se multiplient dans la lecture de Bastian. Il réalise peu à peu qu’il est lui-même un des personnages de cette Histoire sans fin, et qu’il se doit de traverser la frontière séparant le monde réel du monde fantastique, car en vérité, lui seul peut sauver la petite impératrice…

On considère L’Histoire sans fin en deux temps ; celle où Bastian lit les aventures du héros Atreyu et de son fidèle dragon de chance Fuchur, et celle où Bastian devient lui-même un personnage principal de l’histoire en rejoignant le pays fantastique.

Ce roman, qui fut un grand succès éditorial dans les années 1980, reste encore aujourd’hui d’une originalité fascinante. A l’instar de Bastian, le lecteur est envouté par sa lecture, complètement immergé dans ce monde fantastique qui lui semble familier – puisqu’il est le monde de tous les imaginaires, le monde des rêves et de la création. Outre cet attrait évident, il faut également ajouter que ce roman aborde des thèmes mythiques de la littérature, comme la mise en abîme (le lecteur qui devient moteur de l’action, non plus en créateur mais en personnage), la figure du double (Atreyu et Bastian, le héros et l’anti-héros, la vertu et la faiblesse), le mot-créateur (seul nommé la petite impératrice pourra la sauver. Or, cela reprend le mythe de la Genèse où Dieu crée avant tout le verbe, et la philosophie platonicienne où seul ce qui est nommé existe ; le reste appartient au néant), sans parler des passions humaines qu’il aborde (l’envie, la vanité, l’orgueil, l’amitié, le pardon, l’amour).
Ce grand classique de la littérature jeunesse mérite d’être découvert par les plus jeunes et redécouvert pour les autres ! C’est un véritable cri passionné pour le droit à la rêverie dans un monde qui nous en laisse de moins en moins la place, et un merveilleux tremplin vers la méta littérature.

« Je voudrais bien savoir, se dit-il, ce qui se passe réellement dans un livre, tant qu’il est fermé. Il n’y a là, bien sûr, que des lettres imprimées sur du papier, et pourtant – il doit bien se passer quelque chose puisque, quand je l’ouvre, une histoire entière est là d’un seul coup. Il y a des personnages […] toutes les aventures, tous les exploits et les combats possibles […]. Tout cela est d’une façon ou d’une autre à l’intérieur du livre. Il faut le lire pour le vivre, c’est évident. » (édition 2014, p.18)

L'Histoire sans fin - Michael Ende

L’histoire sans fin
Michael Ende
Hachette – Octobre 2014 (1ère édition 1979)
19,90 €

Magnifique adaptation en film en 1984 de la première moitié du livre.

Capture d’écran 2016-02-03 à 20.46.01

Docteur Jekyll et Mister Hyde – Robert Louis Stevenson, illustré par Sébastien Mourrain

Quel bonheur de retrouver un des plus célèbres textes de Stevenson avec l’illustration exquise de Sébastien Mourrain ! Ce dernier  installe l’ambiguïté et l’effroi dès la couverture noire avec un papillon délicat. L’illustration en noir et blanc avec des touches de jaune installe la fièvre et l’angoisse de cette intrigue fantastique pas assez connue par nos enfants. Plongez-vous et replongez-vous dans ce Londres victorien terrifiant !

Docteur Jekyll et Mister Hyde - Stevenson, Mourrain
Docteur Jekyll et Mister Hyde
Robert Louis Stevenson, illustré par Sébastien Mourrain, traduit et adapté par Maxime Rovere
Milan jeunesse, coll. Albums classiques – Octobre 2015
16,90€

La langue des bêtes – Stéphane Servant

Ah, la Langue des bêtes… Stéphane Servant nous offre encore tout son talent de jongleur de mots.

La Petite est là-bas, à la lisière de la forêt, sous la toile du chapiteau, près de la caravane du Père. Elle est tendue en entendant les renards arriver. Et le Père, énorme comme la lune, qui surgit pour faire feu sur les bêtes aux yeux d’ambre.

Une grande mélancolie s’est installée depuis que le cirque ne donne plus de spectacles au Puits aux Anges. Les anciens saltimbanques sont plus attachants les uns que les autres. Colodi, le marionnettiste. Major Tom, le nain qui faisait des roulades sur la piste. Pipo le clown et son lion Franco. Belle, la mère trapéziste à la crinière rouge. Le Père immense tel un Ogre, lanceur de couteaux. Et la Petite, qui est née là, sous le chapiteau, entre les épaves de voitures. La Petite, qui a grandi dans un monde de contes et qui doit découvrir le monde de l’école. Tandis qu’un gigantesque chantier se projette à la place du Puits aux Anges.

La magie des mots soufflés par Stéphane Servant opère encore. Une fois entré sous la toile déchirée du chapiteau, on ne peut plus sortir de ce livre envoûtant. Et là, on s’égare entre magie, amour, souffrance, vie… Un livre superbe dont le lecteur sort bouleversé par une réalité cruelle face à un univers onirique et merveilleux. Stéphane Servant ne serait-il pas devenu un enchanteur ?

« Lis, Petite, ne t’arrête pas de lire. Les mots sont la soupe de l’âme. »

La langue des Bêtes - Stéphane Servant

La langue des bêtes

Stéphane Servant

Ed. Rouergue – Août 2015

15,90 €

La langue des bêtes

La pâtisserie Bliss

Capture d’écran 2013-06-10 à 21.49.36

La pâtisserie de la famille Bliss régale la petite ville de Calamity Falls depuis des années. Un jour, Rose et ses frères et sœurs se retrouvent seuls à tenir la boutique, ils se lancent dans quelques recettes un peu spéciales. En effet, la veille de leur départ, leurs parents ont partagé leur secret : un livre de recettes magiques. Les enfants vont tenter des recettes, mais les Muffins d’amour et les Cookies de la vérité vont transformer la ville tranquille en véritable capharnaüm. Sans compter qu’une tante sortie de nulle part qui veut s’emparer du fameux livre…
Un bon roman au rythme soutenu, avec une bonne dose de cuisine et de magie !

La pâtisserie Bliss
Kathryn Littlewood
Pocket jeunesse – avril 2013
17,50 €