Chat noir Chat blanc – Claire Garralon

Chat noir habite une maison blanche. Chat blanc habite une maison noire. Un jour, chat noir et chat blanc ont la folle idée de se rencontrer… Alors chacun va disparaître en allant chez l’autre, ils vont devoir trouver un autre endroit.

Un livre graphique, très esthétique, sur les couleurs, sur l’autre, sur le monde. Une manière douce et tendre d’aborder la différence avec les très petits et de leur parler de liberté. Claire Garralon sait manier les images et les messages à transmettre aux petits. Un livre précieux.

Chat noir chat blanc

Claire Garralon
Editions MeMo – Janvier 2018
9782352893622
13 €

Les Tripodes – John Christopher.

Dans une Angleterre futuriste en ruine, toute technologie a disparu au profit d’un mode de vie médiéval. Pourtant, d’étranges robots géants, les tripodes, peuplent l’horizon tels des gardiens suspicieux. Leur emprise sur les humains s’étend jusqu’au petit village de Will, 13 ans, grâce à des résilles de métal implantées dans le cuir chevelu. Alors que Will se questionne sur leur légitimité et leur bienveillance, un vagabond lui révèle l’existence outre Manche d’une communauté secrète et libre. Il n’aura alors de cesse de rejoindre ces résistants et de lever le mystère qui entoure les tripodes. Ainsi commence son voyage, aventure initiatique, d’amitié et de courage.

Datant de la fin des années 1960 (paru en trois volumes en 1967 et 1968), ce roman de science-fiction n’en soulève pas moins des interrogations très actuelles autour des thèmes de la liberté, de la fraternité ou encore de la politique.

La fluidité et la progression rapide du récit dans un univers intrigant, riche et original  rendent cette aventure si saisissante que le lecteur (adolescent) ne pourra s’en libérer avant le dénouement.

Les Tripodes
John Christopher
École des loisirs – Novembre 2017 (1ère édition originale 1967)
9782211231718
15 €

 

Azadah, Jacques Goldstyn.

Un album pudique à la justesse bouleversante…

Que dire d’autre de ce dernier bijou de Jacques Goldstyn, publié aux éditions de La Pastèque, si ce n’est que l’auteur nous offre une nouvelle fois une œuvre rare et sensible. Il nous raconte l’histoire d’une petite fille afghane, de son amitié avec une reporter photographe occidentale en fin de mission ; une femme qui a eu le choix de vivre sa vie comme elle le souhaitait et qui a donné l’envie d’Être et de devenir maîtresse de sa destinée à cette petite fille.

Azadah, c’est l’histoire d’un déchirement, d’une séparation, mais aussi d’une naissance ; celle de l’espoir et de l’Agir. Il faut parfois bien peu de mots et bien peu de traits pour dire beaucoup et bousculer davantage… L’album se termine part un symbole très fort que l’on ne dévoilera pas ici !

Merci à Jacques Goldstyn et à La Pastèque de nous avoir bousculé.

Azadah - Jacques Goldstyn - La Pasteque

Azadah
Jacques Goldstyn
La Pastèque – Juin 2016
15 €
9782923841960

Azadah goldstyn

Enregistrer

Le sel de nos larmes – Ruta Sepetys

Janvier 1945, sur la route de la Prusse orientale prise, quatre destinées. Des millions de réfugiés Polonais, Lituaniens, Tchécoslovaques sont pris en étau et tentent de rallier à pied les côtes de la mer Baltique pour fuir sur le premier bateau en partance. L’Allemagne nazie considère tous ces ressortissants comme des sous-hommes. De l’autre côté, l’armée rouge pille leurs terres, viole et tue avec une atrocité qui dépasse le sens commun.

Le destin a réuni Emilia, Florian, Joanna et Alfred. Emilia est e de quinze qui a fui le massacre de son village en emportant un lourd secret. Florian, restaurateur d’œuvres d’art allemand fuyant les nazis, est un déserteur au milieu des réfugiés d’Europe de l’Est. Joanna, infirmière lituanienne, a laissé derrière elle sa famille avec une autorisation d’être rapatriée en Allemagne. Alfred est un matelot nazi du Wilhelm Gustloff, paquebot allemand faisant partie de l’opération Hannibal qui doit évacuer des réfugiés. Quatre personnalités qui traversent des étendues glaciales pour sauver leur peau face à l’horreur.

Ruta Sepetys retrace un bout d’Histoire méconnue à travers le prisme de ces différents regards et cultures. Avec des chapitres très courts, elle brosse des portraits à vif, bouleversants de vérité. Après une longue et lente marche dans des paysages de glace, les faits s’accélèrent au rythme de l’Histoire. Un vibrant hommage à des milliers de victimes oubliées.

Un très beau roman que l’on ne peut pas lâcher.

Le sel de nos larmes - Ruta Sepetys

Le sel de nos larmes
Ruta Sepetys
Gallimard jeunesse – Juin 2016
16,50 €
9782070580712

Enregistrer

Enregistrer

L’Enfant et le Masque de fer, Jean-Pierre Kerloc’h

Depuis toujours, Marie-Anne vit entourée de murailles. Recluse dans château, le quotidien de la jeune fille se limite à la lecture, la musique et les leçons de son précepteur ; la jeune fille reçoit en effet une éducation réservée à la noblesse, mais sans pour autant savoir ses origines. En effet, le mutisme et le mystère planent au-dessus de l’identité de son père… A la mort de sa mère, Marie-Anne est envoyée dans un austère couvent d’où elle ne pourra sortir que des années plus tard, à ses quinze ans, grâce au chevalier d’Artagnan et de son épouse qui s’occuperont de parachever son éducation pour qu’elle puisse devenir dame de la Cour du roi Louis XIV. Pourquoi Marie-Anne fait-elle d’une attention si particulière ? Pourquoi a-t-elle été si longtemps caché ? Et ses visions troubles et fugitives qui lui reviennent d’un homme au visage d’argent… Tout cela aurait-il un rapport avec son père ?

Le roman de Jean-Pierre Kerloc’h, à mi-chemin entre le roman historique et la légende, est un petit bijou du genre et un véritable plaisir de lecture ! Entre mystère, révélations, rencontres,… ; nous voilà transportés dans une fantastique aventure, où le contexte historique est particulièrement bien dépeint. L’auteur nous prouve une nouvelle fois qu’il sait manier légendes et mythes d’une main de maître. Bravo !

L'enfant et le masque de fer - Jean-Pierre Kerloc'h

L’enfant et le masque de fer
Jean-Pierre Kerloc’h
Didier jeunesse – Mars 2016
14,20 €
9782278059539

 

Et pour feuilleter un extrait :

http://medias.hachette-livre.fr/media/contenuNumerique/026/320742-001-C.pdf

Robin des graffs – Muriel Zürcher

Sam est un jeune homme généreux. Il chante dans la chorale des Copains d’abord au cimetière du Père Lachaise pour les SDF qui ne seront pas pleurés. Il joue aux échecs contre une vieille dame pour gagner sa vie et son logement. Mais le seul projet plein de sens pour lui est celui de graffer dans Paris tous les animaux de l’Arche de Noé issus d’un livre essentiel de son enfance. Le hasard met sur sa route une petite fille de cinq ans, ayant fugué de son foyer, qui s’accroche à lui en le désignant tout de suite comme sa seule famille. Des enquêtes vont s’entremêler, mais les recherches mettent la police sur les dents : désaccord sur la priorité entre retrouver qui est Robin des graffs ou chercher l’enfant disparue.

Sur un rythme très enlevé aux chapitres très courts, le lecteur ne peut pas lâcher Robin des graffs. (allez, encore un p’tit chapitre !) On savoure l’intrigue pleine de sensibilité, de rebondissements, d’humanité et d’humour. Les nombreux personnages aux identités fortes sont particulièrement attachants : les héros Sam et Lilibelle bien sûr, mais aussi Nora la capitaine de police partagée entre ses émotions et son devoir, Mme Decastel acariâtre et subtile vieille dame, Hector Laval l’avocat de la cause des faibles… Sam ne veut pas s’attacher à cette petite fille car il a un cœur blessé, mais elle lui renvoie toute son enfance et ce qu’il est, il n’arrive pas à la ramener dans son foyer. Tous les questionnements entre ce que chacun doit faire et ce qu’il veut faire sont très forts ; on les retrouve pour presque tous les protagonistes du roman. Aussi, le dilemme subi par la capitaine de police résonne avec l’actualité : faut-il mener l’enquête sur Robin des Graffs que tous les médias relaient comme lui ordonne son commissaire ou bien retrouver la petite fille qui court un danger ? L’analyse du 4ème pouvoir que sont les médias est très fine. Réflexions très actuelles.

Un gros coup de cœur pour ce roman, donc ! Malgré une fin tellement « happy end » (pour briguer Hollywood ça, non ?!).

Robin des graffs - Muriel Zürcher

Robin des graffs
Muriel Zürcher
Ed. Thierry Magnier – février 2016
14,50 €

Robin des graffs

Le fils de l’ombre et de l’oiseau

Elie et Elias sont à la Puerta, grand sud du Chili, en 1916 et s’apprêtent à tuer un homme pour la première fois. Cet homme est le célèbre Butch Cassidy. Il dort au bout de leur fusil. Elie a une nuit entière pour raconter pourquoi il veut tuer Butch Cassidy…

Tout commence sur l’île de Pâques en 1801, avec la naissance de Poki, l’arrière-grand-mère d’Elie et Elias, qui depuis toujours préfère les oiseaux à ses semblables. Sa première ambition est même de devenir l’homme-oiseau. La seconde est de retrouver la forêt disparue. Ses deux ambitions entraînent les personnages, notamment son fils Pawel, dans un voyage qui s’étend sur quatre générations de l’île de Pâques à Valparaiso en passant par le fleuve Amazone et Buenos Aires.

Avec une plume toujours magnifique, Alex Cousseau embarque à nouveau son lecteur dans une épopée qui traverse un siècle et un continent. On retrouve l’atmosphère et le périple parcouru par Antoine Anacharsis dans le précédent roman de l’auteur. Entre fable et roman d’aventure, Le fils de l’ombre et de l’oiseau offre une riche traversée de l’Amérique du Sud du 19ème avec ses luttes, comme la révolution bolivienne, et ses grandes découvertes, telle que l’aviation… Chaque décor est planté, les paysages s’offrent de manière explicite au lecteur. Les personnages ont des personnalités très fortes et forcément ambigües. On plonge dans une grande fresque familiale avec de très courts chapitres (que l’on enchaîne du coup sans s’arrêter…). L’écriture dense et documentée d’Alex Cousseau nous fait ici toucher de près au rêve.

Un grand bonheur de lecture qui aurait pu sortir dans une collection adulte du Rouergue.

Merci à Alex Cousseau pour ce moment intense de lecture et au Rouergue de nous le faire partager !

Le fils de l'ombre et de l'oiseau - Alex Cousseau

Le fils de l’ombre et de l’oiseau
Alex Cousseau
Le Rouergue, coll. Doado – Janvier 2016
14,90 €

Alex Cousseau commence à nous habituer à ses cartes…

Le fils de l'ombre et de l'oiseau - 1ère carte

Le fils de l'ombre et de l'oiseau