La vengeance de Germaine – Emmanuelle Eeckhout

Réédition d’un titre qui nous faisait déjà bien rire en 2002 !

L’histoire de deux poules, Germaine la moche et Lulu la coquette, qui passent leur temps à se disputer sans parvenir à se réconcilier. L’une envieuse de l’autre lui fera un sale tour dont l’autre ne pourra pas se relever.

Humour grinçant : quand on est mauvais, on est mauvais jusqu’au bout ! Forcément un grand « Ah ! » est poussé par l’auditoire à la découverte de cette histoire noire.

Merci à l’École des loisirs d’avoir ressorti ce premier album totalement immoral d’une auteure belge qui nous comble.

La vengeance de Germaine

Emmanuelle Eeckhout
Ecole des loisirs – Réédité en Janvier 2018 (1ère édition en 2002)
9,50 €
9782211065795

Le célèbre catalogue Walker & Dawn – Davide Morosinotto

Dans le fin fond de la misère du bayou, quatre amis inséparables trouvent trois dollars en pêchant une boîte de conserve. Grâce à cette trouvaille, ils vont pouvoir s’acheter un revolver dans le catalogue Walker & Dawn. Après moult péripéties, la petite bande ouvre enfin son colis qui contient une montre à gousset cassée à la place du revolver. De cette erreur d’envoi va s’enchaîner une aventure pleine de rebondissements qui entraînent les quatre enfants dans un long voyage en pirogue, bateau à vapeur et en train jusqu’à Chicago…

Un roman plein d’embûches avec un petit goût de Tom Sawyer. L’écriture à plusieurs voix donne au récit une résonance particulière liée aux identités des narrateurs : P’tit Trois l’aventurier, Eddie le chaman du marais, Julie la fille rousse qui ne sait pas pleurer et Min son petit frère noir qui ne parle pas. Une fresque sur l’essor du commerce et de l’industrie aux Etats-unis dans les années 1900 sous différents aspects liés aux lieux et aux personnalités.

Chaque chapitre est illustré de coupures du fameux catalogue, de cartes géographiques ou d’articles de presse anciens, ce qui magnifie encore plus le livre, jusqu’aux illustrations à l’intérieur de la couverture !

Un bon gros roman d’aventures comme on les aime.

Le célèbre catalogue Walker & Dawn

Davide Morosinotto
Ecole des loisirs – Février 2018
à partir de 10-12 ans
9782211233682
18 €

Petit Pois – Davide Cali et Sébastien Mourrain

A sa naissance, Petit Pois n’est pas plus grand… qu’un petit pois ! On le baigne dans un bol, son berceau est une boite d’allumettes, ses chaussures appartiennent à des poupées… Mais rien n’empêche Petit Pois de grandir (à son échelle) et de s’épanouir. Son univers est aussi vaste que son imagination, et rien ne l’arrête. Rien, sauf peut-être sa première confrontation à la société… L’école n’est pas un terrain pour lui. Tout y est démesurément grand ; il n’a plus de repères, plus de plaisir. Petit Pois se noie dans le moule qu’on lui impose. Que va-t-il devenir ?… Sans vous raconter la fin de cette histoire, je peux vous assurer que Petit Pois s’en sortira très bien, car rien n’arrête les esprits libres comme le sien.

Cette jolie histoire, illustrée par les traits délicats de Sébastien Mourrain, est une douce manière de nous parler des enfants qui ne se sentent pas à l’aise à l’école, qui ne rentrent pas dans le cadre de la normalité que la société aimerait les voir adopter. Cette belle histoire explique à ces enfants (et à leurs parents !) que ça n’est pas grave de ne pas ressembler aux autres. On voit bien ici que ce n’est pas Petit Pois qui a un problème – lui qui est de nature si heureuse et débrouillarde ! – : c’est l’école qui n’est pas faite pour l’accueillir, l’accepter et l’apprécier à sa juste valeur. Cela étant, ça ne l’empêchera pas de devenir un adulte épanoui, qui trouve sa place dans notre monde et surtout, c’est bien le plus important, un équilibre dans sa vie. Lorsque l’on sait ce que l’on désire, il est plus facile d’affirmer qui nous sommes. Rester soi est le plus beau cadeau que l’on puisse se faire pour être sûr de vivre ses plaisirs et sa vie comme on le souhaite.

Petit Pois
Davide Cali & Sébastien Mourrain
Actes sud junior – Février 2017
9782330075590
13,50 €

Si j’étais ministre de la culture – Carole Fréchette et Thierry Dedieu.

Notre monde vit une période terrible ; empreinte de tensions sociales, de violences, de guerres. Les disparités et l’individualisme semblent chaque jour plus grands. La méfiance et la délation nous sont présentées comme des qualités civiques…

A la veille des élections présidentielles en France, nous ne pouvons que nous interroger : comment en sommes-nous arrivés là ? Quand avons-nous cessé de nous battre ? Voulons-nous réellement éduquer nos enfants – l’avenir de notre société – selon ces valeurs obscurantistes ?… Martin Luther King dit : « L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité : seule la lumière le peut. La haine ne peut pas chasser la haine :  seul l’amour le peut ». Et s’il est un seul conseil à suivre, c’est bien celui-ci ; nous devons donner aux enfants la lumière du savoir et la douce conscience de leur appartenance à l’espèce humaine. Et quoi de mieux, pour ce faire, que de développer leur curiosité, leurs sensibilités intellectuels et artistiques, leur culture ? Bien sûr, certains diront que l’urgence n’est pas là. Mais à tous, je lance une invitation bienveillante : prenez le temps de lire l’album édité par HongFei Si j’étais ministre de la culture, écrit par Carole Fréchette et illustré par Thierry Dedieu. Prenez le temps de comprendre la place des arts et de la culture dans nos vies ; prenez le temps de réaliser la chance que nous avons et les enjeux et devoirs qui en découlent. La vie culturelle d’un peuple n’est pas accessoire. Elle caractérise sa solidité, sa réflexivité, sa créativité et donc, sa mémoire culturelle et historique, sa capacité d’adaptation et sa compréhension des enjeux nationaux et internationaux. Soutenir la culture, c’est donner les moyens à un peuple de se comprendre, de s’unir et d’imaginer un avenir commun.

« Pendant la seconde guerre mondiale, un de ses conseillers suppliait Sir Winston Churchill de couper dans le budget des arts pour renforcer l’effort de guerre. Churchill lui répondit : « Mais alors, pourquoi nous battons-nous ? » »

Carole Fréchette a écrit ce texte manifeste en 2014, au moment des élections québecoises. C’est en 2017, quelques mois avant les présidentielles, qu’il est sorti en France…

Si j’étais ministre de la culture
Carole Fréchette et Thierry Dedieu
Hongfei – Mars 2017
9782355581243
14,50 €

 

Les nuits de Lison

Quand une petite fille qui n’arrive pas à dormir et a peur du noir se rassure en inventant ses histoires ! Des scenettes drôlissimes et répliques du même acabit que l’on entend souvent dans la bouche des enfants : Pourquoi les étoiles restent-elles dehors ? (…) Forcément, la nuit de ma chambre est tellement sombre et effrayante !

C’est surtout un livre qui aidera les petits enfants bien coquins à aller se coucher sans crainte…

On retrouve ici un André Bouchard dans sa maîtrise des histoires courtes et incongrues (on se rappelle de Quand Papa était petit il y avait des dinosaures).

Entre rêves et crise de rire, on picore savoureusement Les nuits de Lison !

Les nuits de Lison
André Bouchard
Ed. Seuil jeunesse – Avril 2017
11,90 €
9791023508840

Enregistrer

Enregistrer

Florian Bates enquête : Alerte au musée

Une chouette intrigue où Florian Bates, le surdoué de l’analyse d’indices, résout une enquête de vol d’œuvres d’art dans le National Gallery. Florian a mis au point une technique infaillible pour reconstituer la vérité à partir de petits détails. Avec son talent, il intègre de manière secrète le FBI.

Sur un rythme bien enlevé, on se laisse embarquer dans cette enquête et l’on se prend au jeu d’essayer de résoudre les enquêtes avec Florian et son amie Margaret.

A ceux qui ont envie de polar, go go go !

florian-bates-enque%cc%82te-au-musee-james-ponti

Florian Bates enquête : Alerte au musée
James Ponti
Ed. Héliium – Septembre 2016
13,90 €
9782330065997

Björn, six histoires d’ours – Delphine Perret

Adorable Björn et toute sa naïveté ! Björn est un ours tranquille qui vit dans la forêt, entouré d’une jolie bande d’amis.

A travers une simplicité extrême et beaucoup d’humanité, Delphine Perret installe son personnage dans les tendres questionnements de l’enfance. Avec ses 6 récits très courts et pleins de bons sens, l’imagination peut s’envoler, auréolée d’un beau sourire. Les réflexions de Björn font écho à celles de nos bambins : par exemple, à quoi bon s’encombrer d’objets que l’on n’a pas souhaité même si tout le monde trouve cela formidable ?!

Gros coup de cœur de douceur au goût intemporel. Tout est beau dans ce petit livre, le propos, l’illustration et l’objet lui-même.

Note personnelle : je suis retombée dans mon enfance avec cette lecture qui m’a replongée dans l’univers d’Arnold Lobel avec lequel j’ai appris à lire…

bjorn-delphine-perret

Björn, six histoires d’ours
Delphine Perret
Les Fourmis Rouges – Septembre 2016
12,50 €
9782369020653