Chat noir Chat blanc – Claire Garralon

Chat noir habite une maison blanche. Chat blanc habite une maison noire. Un jour, chat noir et chat blanc ont la folle idée de se rencontrer… Alors chacun va disparaître en allant chez l’autre, ils vont devoir trouver un autre endroit.

Un livre graphique, très esthétique, sur les couleurs, sur l’autre, sur le monde. Une manière douce et tendre d’aborder la différence avec les très petits et de leur parler de liberté. Claire Garralon sait manier les images et les messages à transmettre aux petits. Un livre précieux.

Chat noir chat blanc

Claire Garralon
Editions MeMo – Janvier 2018
9782352893622
13 €

Petit Pois – Davide Cali et Sébastien Mourrain

A sa naissance, Petit Pois n’est pas plus grand… qu’un petit pois ! On le baigne dans un bol, son berceau est une boite d’allumettes, ses chaussures appartiennent à des poupées… Mais rien n’empêche Petit Pois de grandir (à son échelle) et de s’épanouir. Son univers est aussi vaste que son imagination, et rien ne l’arrête. Rien, sauf peut-être sa première confrontation à la société… L’école n’est pas un terrain pour lui. Tout y est démesurément grand ; il n’a plus de repères, plus de plaisir. Petit Pois se noie dans le moule qu’on lui impose. Que va-t-il devenir ?… Sans vous raconter la fin de cette histoire, je peux vous assurer que Petit Pois s’en sortira très bien, car rien n’arrête les esprits libres comme le sien.

Cette jolie histoire, illustrée par les traits délicats de Sébastien Mourrain, est une douce manière de nous parler des enfants qui ne se sentent pas à l’aise à l’école, qui ne rentrent pas dans le cadre de la normalité que la société aimerait les voir adopter. Cette belle histoire explique à ces enfants (et à leurs parents !) que ça n’est pas grave de ne pas ressembler aux autres. On voit bien ici que ce n’est pas Petit Pois qui a un problème – lui qui est de nature si heureuse et débrouillarde ! – : c’est l’école qui n’est pas faite pour l’accueillir, l’accepter et l’apprécier à sa juste valeur. Cela étant, ça ne l’empêchera pas de devenir un adulte épanoui, qui trouve sa place dans notre monde et surtout, c’est bien le plus important, un équilibre dans sa vie. Lorsque l’on sait ce que l’on désire, il est plus facile d’affirmer qui nous sommes. Rester soi est le plus beau cadeau que l’on puisse se faire pour être sûr de vivre ses plaisirs et sa vie comme on le souhaite.

Petit Pois
Davide Cali & Sébastien Mourrain
Actes sud junior – Février 2017
9782330075590
13,50 €

Critique du club des lecteurs : Wonder – J. R. Palacio.

Le club de lecteurs est de retour !

Nous commençons l’année avec Wonder, de J. R. Palacio, et la critique d’un nouveau venu dans le groupe : Martin !

« Wonder est un roman qui parle de la différence. Au fond, on est tous différents. Mais August, lui, a une différence physique ; il souffre d’une malformation du visage. Il a passé toute son enfance dans les hôpitaux, mais aujourd’hui ne subit plus d’interventions. Sa mère se demande s’il ne devrait pas rentrer au collège. Son père, lui, pense que c’est une mauvaise idée ; en effet, depuis sa naissance, Auggie est victime de moqueries, ou alors les gens s’enfuient en voyant son visage. August aussi est réticent à cette idée de collège, mais, finalement, sa mère va finir par le convaincre. C’est à cet instant que commence une nouvelle aventure pour August ; peut-être l’aventure la plus importante de toute sa vie…

J’ai beaucoup aimé ce livre, car il est émouvant et je me suis attaché au personnage d’Auggie. Je pense que ce livre exprime très bien ce que vivent certaines personnes, isolées par leur différence, et ça permet au lecteur (bien souvent « normal ») de nous mettre à leur place. J’ai bien aimé également le fait que le livre soit découpé en plusieurs parties, toutes écrites à la première personne du singulier et relatant les pensées d’August, mais aussi de certains de ses proches.

Ce roman m’a fait penser à Forest Gump, à l’enfance de ce personnage si différent – et notamment physiquement – qui se fait rejeter par tous… »

Julia, une autre nouvelle jeune fille du club de lecteurs, à qui nous souhaitons aussi la bienvenue parmi nous, a rajouté :

« La fin du roman est également très agréable. Il s’achève sur les différents préceptes de vie des personnages. Mon préféré est bien évidemment celui d’August : « Tout le monde mérite une ovation au moins une fois dans sa vie, parce que nous triomphons tous du monde ». »

wonder-j-r-palacio

Wonder
J.R. Palacio
Pocket jeunesse – Mai 2014
17,90 €
9782266232616

Enregistrer

Je suis qui je suis – Catherine Grive

Raph’ ne part pas en vacances cet été ; sa mère est enceinte et ses parents ont décidé de faire des économies pour l’arrivée du bébé… Il va donc falloir rester à Paris ! Et pour couronner le tout, les parents de Raph’ lui demandent de ranger sa chambre ! La plaie !…

C’est sur ces entrefaites – pouvant sembler légers – que commence le roman de Catherine Grive (publié au Rouergue). Mais l’ennui de Raph’ et son désintérêt pour tout ce qui l’entoure cache plus qu’une simple morosité liée aux circonstances. Il ait des chagrins que l’on ne parvient pas à expliquer ; des envies d’ailleurs que l’on comble comme on peut, quitte à être dans l’illégalité sans même le réaliser ; des besoins d’un autre genre, mais de quel genre au juste ?…

Un questionnement sur l’identité genrée et les regards – des Autres et de soi – sur ce que nous « devrions être ». Et si nous étions tout simplement nous ? Un roman pudique qui met en évidence un questionnement prégnant à l’adolescence. Super, et merci à l’auteure et au Rouergue !

« Je suis qui je suis et je serai qui je veux. »

Je suis qui je suis - Catherine Grive

Je suis qui je suis
Catherine Grive
Rouergue – Mars 2016
9,20 €

http://www.lerouergue.com/catalogue/je-suis-qui-je-suis

Je suis qui je suis

 

Léo le fantôme – Mac Barnett et Christian Robinson

Pendant des années, Léo le fantôme a vécu tranquillement tout seul dans une maison. Un jour où une famille est venue s’y installer. Léo était tout heureux et pensait bien les accueillir, mais il n’a réussi qu’à les effrayer… Ils ont tout fait pour exorciser cette maison hantée. Léo qui n’a été qu’un fantôme de maison tout sa vie s’en est allé trouver refuge dans la ville voisine. Léo s’attriste dans la solitude urbaine. Après un temps d’errance, il rencontre Jeanne qui vivait avec ses amis imaginaires…

Une jolie histoire pour se faire peur sans se faire peur ! Le rétro des illustrations à la palette de couleurs restreinte installe ce livre dans un univers intemporel. Un livre à lire et à relire pour essayer de savoir comment Jeanne réussit à voir Léo ; grâce à son imagination ? Léo le fantôme est rassurant sur les mondes imaginaires que peuvent se créer les enfants. Un boooouh de tendresse !

Léo le fantôme - Mac Barnett et Christian RobinsonLéo le fantôme
Mac Barnett et Christian Robinson
Hélium – Février 2016
14,90 €

Léo le fantôme - Mac Barnett et Christian Robinson 1 Léo le fantôme - Mac Barnett et Christian Robinson 2

Léo le fantôme

La langue des bêtes – Stéphane Servant

Ah, la Langue des bêtes… Stéphane Servant nous offre encore tout son talent de jongleur de mots.

La Petite est là-bas, à la lisière de la forêt, sous la toile du chapiteau, près de la caravane du Père. Elle est tendue en entendant les renards arriver. Et le Père, énorme comme la lune, qui surgit pour faire feu sur les bêtes aux yeux d’ambre.

Une grande mélancolie s’est installée depuis que le cirque ne donne plus de spectacles au Puits aux Anges. Les anciens saltimbanques sont plus attachants les uns que les autres. Colodi, le marionnettiste. Major Tom, le nain qui faisait des roulades sur la piste. Pipo le clown et son lion Franco. Belle, la mère trapéziste à la crinière rouge. Le Père immense tel un Ogre, lanceur de couteaux. Et la Petite, qui est née là, sous le chapiteau, entre les épaves de voitures. La Petite, qui a grandi dans un monde de contes et qui doit découvrir le monde de l’école. Tandis qu’un gigantesque chantier se projette à la place du Puits aux Anges.

La magie des mots soufflés par Stéphane Servant opère encore. Une fois entré sous la toile déchirée du chapiteau, on ne peut plus sortir de ce livre envoûtant. Et là, on s’égare entre magie, amour, souffrance, vie… Un livre superbe dont le lecteur sort bouleversé par une réalité cruelle face à un univers onirique et merveilleux. Stéphane Servant ne serait-il pas devenu un enchanteur ?

« Lis, Petite, ne t’arrête pas de lire. Les mots sont la soupe de l’âme. »

La langue des Bêtes - Stéphane Servant

La langue des bêtes

Stéphane Servant

Ed. Rouergue – Août 2015

15,90 €

La langue des bêtes

Charles, Amoureux d’une princesse – Alex Cousseau et Philippe-Henri Turin

Charles, le plus atypique et le plus charmant des dragons, est de retour ! Toujours aussi poète et rêveur, le voilà arrivé sur un véritable champ de ruine où règne une terrible et destructrice dragonne ; Cornélia. Tous deux, après une rude rencontre, finissent par partir ensemble à la recherche d’une princesse pour Charles. Mais à quoi ressemble une princesse ? Sont-elles toujours comme on nous le dit dans les contes de fées ? Et finalement, Charles ne l’aurait-il pas déjà trouvé ?…

Cette nouvelle aventure de Charles est une jolie réflexion sur les apparences et sur l’amour. Une histoire attendrissante qui rend, décidément, ce petit dragon toujours plus attachant ! On aime toujours les gros plans dans les illustrations de Philippe-Henri Turin et les rimes tendres et pleines d’humour d’Alex Cousseau.

Charles Amoureux d'une princesse

Charles Amoureux d’une princesse
Alex Cousseau et Philippe-Henri Turin
Ed. Seuil Jeunesse – Octobre 2015
19,90 €

Charles Amoureux d'une princesse - Alex Cousseau et Philippe-Henri Turin

Et pour ceux qui ne connaîtraient pas encore Charles, petit rappel des 2 aventures précédentes :

Charles à l'école des dragons

Charles Prisonnier du Cyclope