Tant que mon cœur bat – Madeline Roth

Deux longues nouvelles où l’amour est écorché à vif.

Tout d’abord dans Elle est une marionnette, Esra, 15 ans, est victime d’un amour inconditionnel pour Antoine qui lui a 30 ans. Ce dernier a rendu la jeune fille totalement dépendante de lui derrière une façade de héros artiste romantique. Antoine s’avèrera être un égoïste manichéen, ayant fait subir à Esra multiples humiliations jusqu’au jour où elle parviendra à se raccrocher à Bastien, lui-même amoureux d’Esra. La narration se déroule dans la clinique psychiatrique où Esra tentera se sortir de la spirale dans laquelle elle était devenue la marionnette du vampire Antoine.

Puis dans Et grandir maintenant, Cyril se rendra à l’enterrement de Laura qui s’est suicidée par noyade. Laura, avec sa plaie béante et son lourd mutisme, aura cherché l’amour auprès de Cyril. Mais pendant les années qu’auront duré leur relation, il n’aura été question que de sexualité, pas de sentiments. A son insu Cyril aura continué de détruire Laura. Il ne saura pas ressentir d’affectivité, alors qu’elle aura été submergée de culpabilité du drame dont elle est la victime.

En suivant le parcours de ces deux victimes, l’émotion est débordante ; jusqu’où l’amour peut détruire un adolescent en quête d’absolu. Comment peut-on tomber dans l’aveuglement de la manipulation amoureuse ? Comment maintenir une relation sans aucun sentiment pour son partenaire en souffrance ? Madeline Roth affronte ces questions avec lucidité, douleur et justesse. Cette lecture lacère les cœurs, mais pour mieux les réparer.

Il me faut maintenant reprendre un peu mon souffle…

tant-que-mon-coeur-bat-madeline-roth

Tant que mon cœur bat
Madeline Roth
Ed. Thierry Magnier – Septembre 2016
9,50 €
9782364749405

Enregistrer

Perdus de vue – Yaël Hassan et Rachel Hausfater

Sofiane, ado paumé attachant, se retrouve fortuitement « dame de compagnie » de Régine, une vieille dame seule et aveugle. De cette improbable rencontre naît une belle amitié, pleine de bienveillance, entre ces deux personnages que rien n’aurait pu lier. Sofiane, issu de sa cité avec ses codes, et Régine, éduquée au milieu des peintres les plus célèbres, vont s’attacher l’un à l’autre. Leurs destins sont liés par leurs propres drames familiaux, notamment leurs relations à leurs pères respectifs.

Le lecteur se laisse embarquer dans ce huis presque clos sur la Promenade des Anglais. Les personnages sont attachants, bien qu’il y ait peu de surprises quant au déroulement de l’intrigue. et que l’on frôle les clichés. Les sentiments sont tout en pudeur. Il y est question de culpabilité, de respect. On s’amuse des préjugés de Suzanne, la femme de ménage de Régine. Le duo d’auteurs Yaël Hassan et Rachel Hausfater fonctionne excellemment bien. Le rythme soutenu de l’écriture avec ses échanges courts et le ton léger fait que l’on ne peut pas lâcher ce livre !  Un petit bonheur à partager !

Perdus de vue - Yaël Hassan et Rachel Hausfater

Perdus de vue
Yaël Hassan et Rachel Hausfater
Flammarion – Janvier 2016
5,70 €
9782081356580

Perdus de vue

Robin des graffs – Muriel Zürcher

Sam est un jeune homme généreux. Il chante dans la chorale des Copains d’abord au cimetière du Père Lachaise pour les SDF qui ne seront pas pleurés. Il joue aux échecs contre une vieille dame pour gagner sa vie et son logement. Mais le seul projet plein de sens pour lui est celui de graffer dans Paris tous les animaux de l’Arche de Noé issus d’un livre essentiel de son enfance. Le hasard met sur sa route une petite fille de cinq ans, ayant fugué de son foyer, qui s’accroche à lui en le désignant tout de suite comme sa seule famille. Des enquêtes vont s’entremêler, mais les recherches mettent la police sur les dents : désaccord sur la priorité entre retrouver qui est Robin des graffs ou chercher l’enfant disparue.

Sur un rythme très enlevé aux chapitres très courts, le lecteur ne peut pas lâcher Robin des graffs. (allez, encore un p’tit chapitre !) On savoure l’intrigue pleine de sensibilité, de rebondissements, d’humanité et d’humour. Les nombreux personnages aux identités fortes sont particulièrement attachants : les héros Sam et Lilibelle bien sûr, mais aussi Nora la capitaine de police partagée entre ses émotions et son devoir, Mme Decastel acariâtre et subtile vieille dame, Hector Laval l’avocat de la cause des faibles… Sam ne veut pas s’attacher à cette petite fille car il a un cœur blessé, mais elle lui renvoie toute son enfance et ce qu’il est, il n’arrive pas à la ramener dans son foyer. Tous les questionnements entre ce que chacun doit faire et ce qu’il veut faire sont très forts ; on les retrouve pour presque tous les protagonistes du roman. Aussi, le dilemme subi par la capitaine de police résonne avec l’actualité : faut-il mener l’enquête sur Robin des Graffs que tous les médias relaient comme lui ordonne son commissaire ou bien retrouver la petite fille qui court un danger ? L’analyse du 4ème pouvoir que sont les médias est très fine. Réflexions très actuelles.

Un gros coup de cœur pour ce roman, donc ! Malgré une fin tellement « happy end » (pour briguer Hollywood ça, non ?!).

Robin des graffs - Muriel Zürcher

Robin des graffs
Muriel Zürcher
Ed. Thierry Magnier – février 2016
14,50 €

Robin des graffs

Lettre à Line – Amélie Billon

Un roman coup de poing très court dans lequel Louise, adulte, écrit à son amie d’enfance Line. Tous les complexes de l’adolescence rejaillissent à travers les souvenirs de la narratrice : le surpoids de l’une, la maigreur de l’autre, les railleries incisives du groupe… L’une veut se fondre dans le groupe, l’autre rester elle-même coûte que coûte.

Un texte puissant avec une émotion grandissante au fil des pages. Le drame s’immisce en avançant dans la lettre où Louise déverse toute la culpabilité qui la ronge depuis tant d’années. Nos adolescents devraient tous lire ces lignes pour prendre conscience de l’impact de paroles cruelles qu’ils sont capables de servir. Merci Amélie Billon.

Lettre à Line
Amélie Billon
Alice éditions – Mars 2015
11 €

Capture d’écran 2015-04-27 à 15.05.43