Esther – Sharon E. Mc Kay

En arrivant à Québec en 1738, Esther est déguisée jeune homme sous le nom de Jacques Lafargue et est démasquée par l’intendant Hocquart. Ainsi commence le récit où elle raconte qu’elle a grandi dans le ghetto juif de Saint-Esprit, dans les environs de Bayonne qu’elle a dû quitter par bateau quelques années plus tôt. Son navire a fait rapidement naufrage à Biarritz où elle est hébergée chez Catherine Churiau qui, voulant exploiter sa beauté, la forma pour devenir demoiselle à la cour du roi Louis XV. Suite à de nombreuses péripéties, elle s’est enfuie et a vécu plusieurs vies : aide à tout faire dans un couvent, boulanger, matelot… Le destin l’a menée en Nouvelle-France où elle espérait retrouver Philippe, le marin qui l’avait sauvée du naufrage au début de son aventure. Mais la Nouvelle-France était un état catholique où l’entrée de personnes de confession juive était interdite.

Un récit haletant, avec de multiples rebondissements, inspirée de l’histoire vraie et fascinante d’une héroïne méconnue de l’Histoire. Esther Brandeau est une icône aux libertés, liberté de croyances, liberté de la femme. Coup de cœur.

Esther
Sharon E. McKay
Ecole des loisirs, coll. Medium – Septembre 2016
18,80 €
9782211207393

capture-decran-2016-12-19-a-11-49-32

Enregistrer

Publicités

On est tous faits de molécules – Susin Nielsen

Une fois de plus, Susin Nielsen capte son lecteur avec un récit de vie très percutant.

Un roman à deux voix, où prennent la parole en alternance un adolescent franchement « geek » ayant perdu sa mère deux ans auparavant, et sa nouvelle demi-sœur, une des filles les plus populaires (et superficielles) du lycée. Bousculés par les changements de la vie des adultes qui les entourent, Stewart et Ashley, chacun à sa manière, font face. Comment la singularité des êtres, un chat névrosé et le hasard des interactions humaines peuvent venir à bout de bien des problèmes.

Susin Nielsen aborde des sujets de société profonds sans tomber dans les clichés. Un bon roman qui nous sort des histoires sombres !

On est tous faits de molécules - Susin Nielsen

On est tous faits de molécules
Susin Nielsen
Hélium – Avril 2015
14,90 €

Les Rêves rouges, Jean-François Chabas

Lachlan Ikapo a 14 ans. Il vit seul avec sa mère, la fière Flower Ikapo, qui a fait le choix de quitter sa famille et la réserve indienne pour s’installer parmi les blancs ; parce que ce n’est pas une femme à qui l’on impose une vie qu’elle ne souhaite pas… Lachlan n’a pas toujours été un enfant de chœur, bien au contraire. Il a longtemps fait partie d’un groupe de petits voyous, mené par Edward, un adolescent inquiétant, manipulateur et pervers. Mais, à l’arrivée de Daffodil, une jeune fille atypique  – qui devient très vite la risée de tout le collège à cause de sa chevelure clairsemée. En effet, Daffodil a cette triste habitude de s’arracher les cheveux par poignées lorsqu’elle est nerveuse… -, la vie de Lachlan va changer. Il est captivé par Daffodil, aimanté par ses yeux mauves. Et, un jour, pour la défendre des persécutions incessantes d’Edward, Lachlan va violemment s’opposer à son meilleur ami, provoquant ainsi la haine et le courroux du tyran, qui n’aura de cesse de tourmenter le garçon et sa « protégée ». C’est cependant un événement en particulier qui va bouleverser la vie de tous ces personnages et celles de leur famille ; par une chaude journée passée au bord du lac Okanagan, Lachlan et Daffodil vont voir le monstre de légende hantant les eaux froides et profondes du lac, le N’ha-a-itk, aussi appelé par les blancs l’Ogopogo. En découleront alors des événements en cascade, menant à une fin inattendue, en apothéose !…

Avec une écriture fluide, délicate et parfois drôle, Jean-François Chabas nous offre un roman difficilement identifiable (fantastique, social, adolescent,…?), abordant les thèmes de l’amitié et de l’amour, mais également des relations et des férocités sociales – comme le racisme et l’intolérance, ou encore la violence conjugale -, du besoin de racines et de filiation, de la détresse humaine et des apparences trompeuses. Tout cela avec la fluidité et la noblesse de son écriture…

Un excellent moment de lecture duquel vous sortez un brin déconcerté et songeur ! Parfait !

Les rêves rouges - Jean-François Chabas

Les rêves rouges
Jean-François Chabas
Gallimard, coll. Scripto – Avril 2015
11,90 €

Les rêves rouges

Le petit tabarnak – Jacques Goldstyn

Tabarkwa ???

Derrière un trait impertinent, très BD, Jacques Goldstyn nous offre ici un pur moment de rigolade !!! On sait bien que lâcher un bon juron, blasphémer soulage… mais TA BAR NAK, ça veut dire quoi ? C’est un gros, certes, que le papa de Jules utilise lorsqu’il est extrêmement en colère, mais d’où ça vient ? Jules et sa bande tentent de répondre à la question en y allant chacun de son hypothèse : c’est un gros monstre préhistorique ou une maladie mortelle qui provoque des bubons ou encore le nom d’un terrible dictateur… C’est Monsieur le curé qui répondra à leur question. Le tabarnak se trouve dans l’église ! Le petit groupe d’amis visite alors une église pour la première fois…

Un album hilarant où, grâce à une expression qui est étrangère à nos bambins de la vieille France, le sacre est expliqué avec intelligence et finesse dans manière universelle. Puis, on se lâche sur une bonne séance de TA-BAR-NAK !!!

Merci La Pastèque

Le petit tabarnak
Jacques Goldstyn
La Pastèque – Mars 2014
18 €

Capture d’écran 2014-04-13 à 05.06.16