Le Clan des Otori – Lian Hearn

Au XIVe siècle, dans un Japon médiéval et fantastique, nous découvrons le destin hors du commun du jeune Takeo. Ce garçon espiègle et agile, grandit avec sa mère, son beau-père et ses sœurs, selon les traditions des Invisibles ; une communauté minoritaire persécutée pour leur croyance en un dieu unique qui ne connaitrait aucune hiérarchie entre ses fils. Pour un Invisible, non seulement le rang social n’influence en rien la valeur d’un Homme, mais en plus, le fait de donner la mort – à un Homme comme à un animal – vous promet à une condamnation divine. Ces fondements religieux ne sont, bien évidemment, pas au goût des samouraïs, dont l’honneur tient à leur pedigree et leur inflexibilité au combat. Un homme plus que les autres encore souhaite voir disparaître les Invisibles : c’est Iida, le chef du clan des Tohan. Réputé pour sa fourberie, son orgueil et sa violence, il fera basculer le destin de Takeo en massacrant toute sa famille et son village. Le jeune garçon sera sauvé de façon providentielle par Sire Shigeru, du clan des Otori, dont la haine contre Iida ne saurait être apaisée que par la vengeance… Dès lors, après avoir juré allégeance et promis sa vie à Shigeru, Takeo se retrouve plongé au cœur de luttes sanglantes et intestines des seigneurs de la guerre. Il devra faire des choix irrémédiables, qui l’entraineront chaque fois plus loin dans la découverte de ses origines, de ses compétences et de son libre arbitre. Jusqu’à quel point Takeo sera-il maître de sa destinée ?… C’est également la question que se pose Kaede ; jeune fille de noble famille, faite otage par l’un des clans allié d’Iida, et dont le fait d’être une femme à la beauté envoutante pourrait être son plus grand malheur… Les vies de Kaede et Takeo vont se croiser et s’unir. L’amour pourra-t-il s’imposer dans ce monde de violences et de vengeances ?…

Une saga extraordinaire, à découvrir ou redécouvrir urgemment en version intégrale !!!!! Un plaisir qui vous prend aux premières lignes et ne vous lâche pas, même après le point final.

A noter : l’auteure a publié cette année un préquel au Clan des Otori, Shikanoko, à découvrir, pour celles et ceux qui ont lu la précédente sage, mais en redemande !

Le Clan des Otori
Lian Hearn
Gallimard – Novembre 2014
26 €
9782070662494

Le Pique-nique parfait – Ciara Flood

Léger et sans prétention, Le Pique-nique parfait de Ciara Flood s’inscrit dans la même veine que Satanés lapins ! et nous inspire tout autant de sympathie et de tendresse.

Taupe et Écureuil sont les meilleurs amis du monde. Si tout les différencie, eux n’entrevoient pas l’ombre d’un problème à ça… Premier soupir d’aise  – parce que, oui, parfois, il ne nous en faut pas plus  – ! Et encore mieux : l’album n’aborde même pas le sujet de la différence !… Eh non, parce qu’Écureuil et Taupe savent bien qu’ils se complètent et s’aiment si fort, justement, parce qu’ils sont différents (deuxième soupir d’aise)… Nos deux compères, contents de passer le plus clair de leur temps ensemble, décident un jour d’aller pique-niquer. Pour ça, Écureuil veut que tout soit parfait. Taupe n’est pas contrariante et accepte tout ce qui semble préférable à son ami (même lorsqu’il lui dit de ne pas mettre de beurre dans les sandwiches, alors qu’elle adore ça). Mais voilà, les choses ne vont pas se dérouler précisément comme Écureuil l’avait souhaité…

Vous pensez connaître d’ores et déjà la fin et les péripéties qui la précède, n’est-ce pas ? Et bien vous pourriez être surpris !…

Aucun heurt dans l’univers de Ciara Flood. Sous une esthétique ronde et facile et un texte court, se cache un doux message : la vie peut être douce, et les épreuves, gentilles, pour que nous le comprenions. La littérature, comme la vie, n’a pas toujours besoin de force et de brisure pour nous combler ou nous émouvoir.

Le Pique-nique parfait aux éditions Circonflexe, c’est un brin d’herbe qui nous rappelle les prés verdoyants ; un rayon de soleil qui porte en lui une goutte de printemps ; une noisette de beurre qui rend la vie plus gourmande et plus souriante.

Le Pique-nique parfait
Ciara Flood
Editions Circonflexe – Mars 2017
9782878338522
13 €

 

Critique du club des lecteurs : La Joueuse de Go – Shan Sa.

La Joueuse de Go est un roman initiatique et historique, de littérature asiatique, écrit par Shan Sa dans les années 2000. L’histoire se déroule en Manchourie, dans la Chine des années 1930. On suit l’évolution de deux personnages ; une jeune fille et un jeune soldat. D’un chapitre à l’autre, nous suivons la vie de l’un, puis de l’autre.
Alors que la guerre entre la Chine et le Japon fait rage, deux jeunes adultes, une chinoise et un japonais, l’une passionnée par le go, l’autre par la guerre ; elle, poétique, lui, officier à l’armée. Eux, qui sont les contraires, les opposés ; ensemble, ils jouent au go et apprennent à s’aimer.
J’ai adoré ce livre, car il est magnifiquement écrit ! Et qui plus est, il est rédigé à la première personne, ce qui favorise une meilleure identification aux personnages.
La double narration – un chapitre nous parlant de la fille, et le suivant, du garçon – est réellement intéressante. Elle nous permet de comprendre les personnages, leur enfance, leurs pensées, mais aussi d’entrevoir les travers de la guerre (notamment lorsque l’on sait ce que vivent les rebelles…).
Sans vous en dire plus, je dois avouer que la fin du roman m’a surpris, ému, bouleversé.
[Cette critique a été rédigée par Emma, Paloma et Paolo. Merci à eux pour leur super travail !]
Shan Sa-La joueuse.indd
La Joueuse de Go
Shan Sa
Gallimard – Janvier 2003 (pour cette édition)
7,70 €
9782070424191

Enregistrer

Le Tout Petit Bébé de la rivière – Armelle Modéré.

Voici un très joli album sur l’adoption, dans ces pays comme en Inde où naître fille est toujours un argument suffisant pour être abandonnée…

Une petite fille nous raconte comment, recueillie par une vieille et pauvre femme au cœur d’or, elle grandit, puis découvre à son tour – lors d’un passage en ville – les orphelinats et la vie de toutes ces petites filles laissées sans famille. Consciente de sa chance d’avoir rencontré sa Baba (c’est comme ça qu’elle appelle sa vieille Alhadita, qui l’a trouvée dans la rivière lorsqu’elle n’était encore qu’un nourrisson), elle décide de travailler dur à l’école pour, elle-aussi, aider ces enfants à vivre une vie plus douce, comme, elle, a eu la chance de connaître.

Cette histoire est terriblement touchante ! Le dessin, si fin et si fragile, lié au texte et aux propos qui en découlent, ainsi que la grande douceur qui caractérise les échanges entre les personnages, font du travail d’Armelle Modéré un petit bijou de sensibilité. D’autre part, cet album traite d’un sujet trop peu abordé : l’abandon des petites filles dans les pays d’Asie – où seuls les fils ont de la valeur…

Nous sommes heureuses d’avoir dorénavant une référence de qualité à proposer sur la thématique, et nous conseillons la lecture de cet album à tous les enfants.

le-tout-petit-bebe-de-la-riviere-armelle-modere

Le Tout Petit Bébé de la rivière
Armelle Modéré
Albin Michel jeunesse – Janvier 2017
14,50 €
9782226304194

 

Sexe sans complexe – Bérangère Portalier et Frédéric Rébéna.

Un documentaire sans langue de bois et sans tabou ; une réponse rassurante à toutes les interrogations des adolescents au sujet de la sexualité ; une « mise à niveau » pour rappeler à toutes et tous que le sexe, ce n’est pas qu’une affaire de corps et de mécanique, mais bel et bien une histoire de désirs, de respect et de laisser-aller. ENFIN un documentaire sur la sexualité comme on en attendait  !!!

Vous rappelez-vous de toutes ces questions que vous vous posiez sur la sexualité lorsque vous étiez ado, mais que vous n’osiez pas verbaliser – et auprès de qui d’ailleurs ? Toutes ces angoisses, à priori, et fausses idées ; toutes ces envies nouvelles et déstabilisantes, ces réactions corporelles involontaires et donc gênantes, ou encore cette volonté de découvrir son corps et celui de l’autre ? Eh bien Bérangère Portalier s’en souvient parfaitement, et s’est échinée à répondre à chaque interrogation le plus clairement possible, sans tergiverser et en utilisant des mots précis et justes. La masturbation, les règles, les attirances sexuelles, la contraception, les positions, les films pornographiques, les fantasmes… tout y passe ! Tout est décrypté, et finalement « normalisé ». Parce qu’il n’y a aucune honte à y penser, à en parler et à le faire ! Ouf, enfin un documentaire rassurant, qui réintègre l’affectif dans le corporel, et la sexualité dans la vie.

La librairie Tire-Lire est devenue une inconditionnelle de ce documentaire, et une inconditionnelle de Bérangère Portalier (on doit bien l’avouer) ! Un gigantesque merci à elle, mais aussi à Frédéric Rébéna pour ses illustrations remarquables, et à Actes sud junior pour cette libération de la parole.

sexe-sans-complexe-berangere-portalier-ill-frederic-rebena

Sexe sans complexe
Bérangère Portalier et Frédéric Rébéna
Actes sud junior – Mai 2016
14 €
9782330063122

 

Tant que mon cœur bat – Madeline Roth

Deux longues nouvelles où l’amour est écorché à vif.

Tout d’abord dans Elle est une marionnette, Esra, 15 ans, est victime d’un amour inconditionnel pour Antoine qui lui a 30 ans. Ce dernier a rendu la jeune fille totalement dépendante de lui derrière une façade de héros artiste romantique. Antoine s’avèrera être un égoïste manichéen, ayant fait subir à Esra multiples humiliations jusqu’au jour où elle parviendra à se raccrocher à Bastien, lui-même amoureux d’Esra. La narration se déroule dans la clinique psychiatrique où Esra tentera se sortir de la spirale dans laquelle elle était devenue la marionnette du vampire Antoine.

Puis dans Et grandir maintenant, Cyril se rendra à l’enterrement de Laura qui s’est suicidée par noyade. Laura, avec sa plaie béante et son lourd mutisme, aura cherché l’amour auprès de Cyril. Mais pendant les années qu’auront duré leur relation, il n’aura été question que de sexualité, pas de sentiments. A son insu Cyril aura continué de détruire Laura. Il ne saura pas ressentir d’affectivité, alors qu’elle aura été submergée de culpabilité du drame dont elle est la victime.

En suivant le parcours de ces deux victimes, l’émotion est débordante ; jusqu’où l’amour peut détruire un adolescent en quête d’absolu. Comment peut-on tomber dans l’aveuglement de la manipulation amoureuse ? Comment maintenir une relation sans aucun sentiment pour son partenaire en souffrance ? Madeline Roth affronte ces questions avec lucidité, douleur et justesse. Cette lecture lacère les cœurs, mais pour mieux les réparer.

Il me faut maintenant reprendre un peu mon souffle…

tant-que-mon-coeur-bat-madeline-roth

Tant que mon cœur bat
Madeline Roth
Ed. Thierry Magnier – Septembre 2016
9,50 €
9782364749405

Enregistrer

Rose afghane – Frank Andriat

Tire-Lire avait envie de vous faire découvrir – ou redécouvrir – ce recueil de nouvelles de Frank Andriat, publié aux éditions Mijade (et dont les droits d’auteur sont versés à l’association Afghanistan libre, de Chékéba Hachemi), parce que les trésors qui vous chauffent l’âme et le cœur doivent être partagés…

L’auteur nous propose ici six nouvelles ; six voix de jeunes femmes, qui nous racontent leur vécu, leur exil, leur quotidien, et ça toujours avec pudeur et finesse. L’auteur, que nous tenons à saluer pour son intelligence et sa bienveillance, ne rentre jamais dans le convenu, le pathos ou le jugement. Il rend justice à des femmes meurtries qui ont, malgré cela, la sagesse de toujours vouloir croire, aimer, danser. Des artisanes de la Vie en lutte pacifique contre les escadrilles de la mort, que ces dernières soient soviétiques, extrémistes, américaines, européennes.

Un recueil en forme de cri d’amour pour un pays qui fut si grand, si noble, et que les hommes ont ravagé ; un message d’espoir et une prière secrète pour que cesse la barbarie et que planent, à nouveau, les cerf-volants dans le ciel bleu de l’Afghanistan.

« Croire au bonheur, c’est vivre et ça conjure la mort. » (p.38)

rose afghane franck andriat

Rose afghane
Frank Andriat
Mijade – Octobre 2012
7 €