L’ogre et Marguerite – Raphaële Frier et Solenn Larnicol

Marguerite est une petite fille rêveuse qui aime lire perchée dans son cerisier. Un jour, sa maman invite un monsieur à la maison. Il a de grandes mains et une bouche qui n’a pas de début ni de fin. Marguerite en est sûre : c’est un ogre. Et on ne doit pas rester dans une maison où dort un ogre. Alors elle s’enfuit dans la nuit et se réfugie dans son arbre.

Sous l’illustration délicate de Solenn Larnicol se noue l’histoire des sentiments tiraillés d’une petite fille très réfléchie. La symbolique de l’ogre est primordiale ici, elle traduit l’appréhension de la place que prendra le futur beau-père, forcément castrateur. Aussi, ce n’est pas un hasard si Marguerite se réfugie dans un arbre qui fait écho à un refuge rassurant. Un album important qui traite d’un sujet rarement abordé qui est celui de la reconstruction amoureuse d’un des parents après une séparation.

L'ogre et Marguerite - Frier Larnicol

L’ogre et Marguerite
Raphaële Frier et Solenn Larnicol
Ed. Talents hauts – Octobre 2015
13,90 €

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s