Tant que nous sommes vivants – Anne-Laure Bondoux

Dans une ville où tout a été dévasté, où règne la faim et l’angoisse, il ne subsiste que l’Usine, dernier maillon qui assure la survie des habitants. Bo et Hama se rencontrent à l’Usine ; elle est ouvrière de jour, lui de nuit, sur le même poste. Tous deux s’aiment d’un amour fou. Mais un désastre survient à l’Usine, laissant les hommes dans la misère. Les deux amants doivent alors fuir pour trouver un autre moyen de subsistance. Commence alors pour eux un fabuleux périple initiatique vers des territoires inconnus à la recherche de leur place dans ce monde…

Anne-Laure Bondoux dépeint des décors en ombres chinoises où évoluent des personnalités fortes qui sont chacune en quête de soi. Avec son écriture limpide, elle décrit brillamment des mondes très différents où chacun se construit. Le lecteur suit le périple des personnages et les chemins croisés. Si l’on peut apporter un bémol à ce roman, c’est la tentative de fantastique où l’auteur s’est aventurée : sans originalité, ni intérêt dans la narration, même si elle essaie de rattraper cette tentative à la fin du récit. Le lecteur se régalera tout de même dans cette quête initiatique dense.

Tant que nous sommes vivants
Anne-Laure Bondoux
Gallimard Jeunesse – Septembre 2014
17 €

 

Et on en profite pour une petite sélection Anne-Laure Bondoux :

Capture d’écran 2014-10-13 à 21.06.43

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s