Kako le terrible

Séraphin s’occupe de Kako, l’hippopotame vedette du Jardin des plantes de Paris depuis son arrivée d’Afrique il y a sept ans. C’est lui qui l’a nourri au lait de chèvre alors qu’il était bébé, lui qui surveille la température de son bain, c’est grâce à lui si Kako se porte bien aujourd’hui et pèse plus de 2000 kilos. Mais ce 15 juillet 1903, Kako est de mauvaise humeur, de très mauvaise humeur. La nuit a été épouvantable, il a peu dormi et a été terrifié par les pétards du bal du 14 juillet. Et pour couronner le tout, Séraphin arrive en retard pour le nourrir. Le drame est inévitable… Fondé sur un atroce fait divers, ce livre rappelle de façon on ne peut plus cruelle qu’un animal sauvage reste un animal sauvage en toute circonstance. Une histoire qui fera frémir petits et grands…

La chute de cette histoire est très bonne, surtout quand on sait que c’est une histoire vraie ! Quel riche album avec des coupures de presse d’époque dans les illustrations.

Kako le terrible
Emmanuelle Polack, Barroux
La Joie de lire – Septembre 2013
14,90 €

Capture d’écran 2013-09-22 à 21.46.00

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s