L’homme à la peau d’ours

« Il était une fois un soldat qui se trouvait fort embêté car la paix venait d’être signée. Ne connaissant pas d’autre métier que celui de l’armée, il s’inquiétait de ce qu’il allait devenir. Il supplia ses frères de l’héberger jusqu’à la prochaine guerre. mais leur cœur était aussi dur qu’une pierre à fusil et ils refusèrent de lui porter secours. »

Désespéré, le voilà prêt à se laisser mourir quand apparaît le diable qui lui promet liberté et richesse si, sept ans durant, il ne se lave ni ne se rase, ne se coupe ni ongle, ni cheveu, et porte jour et nuit une peau d’ours sur le dos. Le soldat devient ainsi l’homme à la peau d’ours et décide de tenter à nouveau sa chance.

Dans ce conte, il est question du jugement sur l’apparence et le rejet, la solitude et l’épreuve, mais aussi d’amour et de fidélité.La finesse des illustrations de Sébastien Mourrain et sa palette en bleu et brun font écho au désespoir du soldat et à l’errance qu’il a dû traverser pendant ces sept années. Le lecteur est séduit par la modernité donnée à ce conte oublié.
L'homme à la peau d'oursL’homme à la peau d’ours
Anne Jonas et Sébastien Mourrain
Seuil jeunesse – avril 2013
15 €Capture d’écran 2013-05-14 à 22.00.18

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s