Toulouse Conte chez Tire-Lire le 12 mai 2012

Le 12 mai dernier, Tire-Lire a accueilli deux conteurs et une harpiste pour le festival Toulouse Conte.

Toulouse Conte est une programmation qui s’étale sur cinq jours à travers une multitude de lieux très variés, complice avec les structures de la ville pour que le conte oral soit partagé entre les conteurs et leur public. La deuxième édition du festival Toulouse Conte s’est déroulée dans la ville rose autour de la Rêv’olution. Elle a été riche d’inspirations, pour le plaisir de tous. Notre librairie a ainsi eu l’immense joie d’accueillir des personnages hauts en couleur : Amid Beriouni, conteur, Marie Ktorza Luna, conteuse et Rébecca Féron, harpiste.

Toute drapée de blanc pour l’événement, la librairie a suspendu le temps. Les meubles ont été poussés pour laisser de la place au spectacle. Une petite sorcière suspendue dans les airs a donné le ton de la rencontre. Le jeune public est arrivé. Deux, trois, cinq enfants. Des parents. Ainsi une soixantaine de personnes s’est rassemblée, serrée, pour écouter des histoires de sorcières ensorcelées par les doux sons de la harpe.

Ding, ding, ding… Les notes ont commencé à flotter dans l’air, Rébecca a installé l’atmosphère du conte. C’est magique. Rien de tel que la mélodie d’une harpe qui coule pour partir au pays d’Il était une fois… Et là, vouh, Marie est entrée en scène avec une voix de sorcière à vous glacer le sang. Il y a eu de méchantes sorcières et une jolie jeune fille. On a fêté un anniversaire, on a tourné dans une danse, on s’est disputé, on s’est réconcilié, on a jeté des sorts. Et toujours les cordes pour donner le ton. L’envoûtement a été total. Puis, surgi de nulle part, Amid est arrivé à son tour. Et il nous a ouvert un coffre, dans lequel il y avait un autre coffre, puis encore un autre coffre… On est parti du côté des mille et une nuits. Des éclats de rires, des pleurs, les sorcières ont fait faire n’importe quoi au public qui a suivi les yeux fermés !

Voilà donc un beau et grand moment, fort en émotion, et un public qui en demandait encore. Il s’est vraiment passé un beau moment de conte ce matin-là, nous en voulons encore beaucoup comme celui-là.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s