Nos rayons

DICTIONNAIRE DES MONSTRES

DICTIONNAIRE DES MONSTRES
Un livre de

ABDELWAHID/ELLABBAD

Paru le

/02/2021

Fiche technique

ean :
9782919511730
Editeur :
PORT A JAUNI
Format :
222x153
Poids :
116 g
12,00 €
Disponible sous 7 à 15 jours

Retrait ultérieur en librairie

Dispo :
Disponible sous 7 à 15 jours
Retrait :

Retrait ultérieur en librairie

Disponibilité du produit

Prix :
12,00 €
Disponible sous 7 à 15 jours

Retrait ultérieur en librairie

Dispo :
Disponible sous 7 à 15 jours
Retrait :

Retrait ultérieur en librairie

Description

Voyageur en images, Mohieddine Ellabbad était un collectionneur fou : son atelier d'artiste ressemblait à une caverne remplie de journaux et de magasines du monde entier, mais aussi de livres d'enfants, de contes traditionnels illustrés et d'histoires de personnages fantastiques. Ainsi, passionné tout à la fois par l'illustration et par les cultures dites populaires (on pourrait aussi dire, cultures ancrées dans leur territoire et nourries par les paysages et les formes qui les entourent), Mohieddine Ellabbad vivait entouré d'un merveilleux bestiaire imaginaire issu du monde entier ! Ce Dictionnaire des monstres témoigne des deux passions de son auteur : on y retourne bien sûr le sphinx, Anubis, et la ghoula, l'ogresse qui hante les rêves de tout enfant arabe, mais aussi Damavykas, le coq de feu de Lituanie, le Kappa japonais ou le Catoplenas d'Ethiopie.Si vous ne les connaissez pas, vous allez les adorer ! Après les avoir dessinés avec malice, Mohieddine Ellabbad a commandé à un comparse journaliste, Chaouqi Abdelhakim, d'écrire leur portrait, à la fois précis, documenté, rempli d'humour et d'anecdotes sociologiques. Ce Dictionnaire des monstres est à la fois un magnifique livre d'artiste et une source de documentation. Publié à Beyrouth dans les années 80 (pas de date de parution indiquée) par l'Atelier arabe du livre pour enfants (maison d'édition éphémère créée par Mohieddine Ellabbad), le livre est passé inaperçu et le fils de Ellabbad, lui-même, ignorait son existence jusque récemmentCe livre est traduit pour la première fois en français. Le port a jauni prolonge avec cet ouvrage son travail d'hommage à l'oeuvre d'Ellabbad, avec la belle traduction d'Yves Gonzalez-Quijano.